Imports 2017

De la finesse dans un monde de lourds

Après une analyse précise de l’effectif Elite en place, des nouvelles recrues hexagonales et des orientations stratégiques, le choix du Flash s’est finalement porté cette saison sur deux linemen offensifs et un coordinateur offensif made in USA.

Jawaugn Arnold (1m95 130kg) issu de la fac de Charleston (DII, West Virginia) et Robert Trudo (1m90 128kg) venu de Syracuse (DI, New York) viennent renforcer la Oline et vont permettre à l’escouade de présenter cette année une diversité tactique aérienne autant que terrestre qui devrait être un vrai plaisir à suivre tout au long de ce championnat. Une large palette que devra exploiter à sa pleine mesure le jeune coach offensif Brett Bartolone, ancien receveur de Washington State et coachant actuellement en D3 californienne.

jawaugn-arnold-1 trudo-2 brett-1

Arnold connait déjà l’Europe pour avoir passé la dernière saison du côté de la Suède et des Orebro Black Knights, une des meilleures formations du pays. Si le campus de Charleston n’est pas le plus ronflant des States (2.500 étudiants, spécialisé en pharmacie et affaires sociales), le talent du tackle offensif des Golden Eagles lui a permis d’être repéré par les scouts pour participer en janvier dernier au Dream Bowl en Virginie, un match de fin de saison universitaire regroupant des joueurs issus de toutes les divisions NCAA.

Bien plus cotés rayon footballistique, les Orangemen de Syracuse font partie de la glorieuse histoire universitaire et Trudo, 44 fois starter comme centre ou garde, en a été l’un des capitaines en 2015 pour sa dernière année Senior. Il fut aussi invité en mai dernier pour un camp de détection des Tampa Bay Buccaneers, et n’a pas abandonné l’idée d’intégrer un jour la ligue pro.

Coach Bartolone aurait pu lui aussi rêver à la gloire et aux paillettes, repéré en 2012 dès sa saison freshman dans la PAC-12 comme l’un des meilleurs receveurs. Mais les blessures ont mis un terme prématuré à ses ambitions de joueur et c’est vers le coaching qu’il s’est tourné, devenant l’an dernier assistant offensif auprès de Mike Leach à Wazzu et retournant cette année vers la Californie et sa ville natale de Whittier pour s’occuper des receveurs Poets (une équipe qui a tout de même vu passer les futurs coaches NFL George Allen, Jerry Burns et Don Coryell… De quoi être optimiste !).

jawaugn-arnold-2 trudo-1 brett-2

Le trio US doit atterrir à La Courneuve début janvier pour s’intégrer très vite à un groupe Elite renforcé à l’intersaison, déjà en pleine préparation physique et en quête d’un titre qui lui échappe depuis 2011.

Le Rookies Show 2

affiche-rookies-2-web
Pour la deuxième édition, le Flash convie une fois encore l’ensemble de ses licenciés à se retrouver autour d’un goûter dominical, où chacun est invité à apporter ses mets les plus prisés (sucrés ou salés) à faire découvrir et à déguster ensemble, et assister à un spectacle vraiment unique au monde…
Soyez rassuré : l’association s’occupe de toutes les boissons.

Il est va sans dire que tout l’évènement sera filmé et que les vidéos serviront ainsi à enrichir notre boite à archives et nos dossiers festifs secrets…

Afin de rendre ce moment plus mémorable encore et permettre à tous les membres de l’association de partager au mieux ces instants d’échanges Noir et Jaune, nous délocalisons cet événement dans une salle plus adaptée, située non loin du stade Géo André.

Adresse du Rookies Show 2
GYMNASE EL-OUAFI
5 rue de la Sente de la Souche
93120 Courneuve

Le principe du Rookies Show est simple : les coaches de chaque section choisissent des rookies « volontaires » (c’est-à-dire des personnes ayant pris pour la première fois cette année une licence au Flash), pour qu’ils proposent à tour de rôle, seul ou en groupe, des chants, danses, poèmes, histoires drôles ou encore slams endiablés, à l’ensemble des membres de l’association et à leurs proches.

Nous profiterons de cet évènement pour vous présenter également l’ensemble du Conseil d’Admiration de l’association, qui sera fraichement élu, et le Docteur Kutneh Mohamed vous fera une présentation du Guide Flash de la nutrition et répondra à toutes vos questions sur ce sujet important.

De plus, un petit stand sera à votre disposition sur place pour acheter, à prix « club », t-shirts, sweet-shirts et bracelets du Flash.

Un e-mail va être envoyé à chaque licencié, afin de lui faire parvenir toutes les informations et le moyen de réserver le nombre d’entrée (évidemment gratuite) souhaité.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter le bureau du Flash au 01 48 37 02 90 ou à nous écrire administration@flashfootball.org

Transferts Flash 2017

Bienvenue chez vous !

Welcome

Le Flash, continuant de prôner la force du collectif et l’esprit de groupe face aux sirènes des Messi du samedi soir, a décidé de participer à sa manière aux débats endiablés sur les plus-values enregistrées à l’intersaison, en publiant l’intégralité de son capital transfert, toutes sections confondues, et sans aucune hiérarchie que le hasard alphabétique.

Certains de ces transferts rejoindront l’Elite, d’autres évolueront avec le groupe D3 et la passerelle sera ouverte comme par le passé. Une poignée vient aussi renouveler le groupe Junior toujours en quête d’un nouveau sacre.

Mais le point fondamental restera le sentiment d’appartenance à notre association, cette nation Noir et Jaune qu’on admire et qu’on jalouse avec la même passion, qu’on félicite et qu’on moque avec le même enthousiasme…

Bienvenue à tous !

NOMPRENOMCATEGORIECLUBPOSTE
AUGUSTYGERARDSENIORMOLOSSESDL
BORTOLOTTOUGOSENIORGAULOISQB
BOUHELOULZAKARYSENIORRED STARQB
BOUTOUILHACHIMSENIORDIABLES ROUGESLB
BROOKSONGARYSENIORGLADIATEURSRB
DEMBELEMOUSSASENIORDIABLES ROUGESDB
DIOPIBRAHIMASENIORMONARQUESDB
DJOUADIRYWANSENIORRED STARLB
ELISABETHGIOVANNISENIORDRAGONS 75RB
ELYSEDARYLU19RED STARRB
GRISELFREDERIKSENIORFOX-
ILOAGENORSENIORTEMPLIERSDL
JOBARTEHMAMADOUU19MOUSQUETAIRESOL
KARAABDELMALIKSENIORMOLOSSESDB
LEFEBVREFLORIANSENIORMETEORESDB
LEZINSWANNSENIORMOLOSSESDB
LHERMETLEOSENIORMETEORESWR
MAHMOUDISOFIANESENIORARGONAUTESWR/DB
MARATONBENOITSENIORMOLOSSESDB
MARCELYMATHIASSENIORFOX-
MENDES GOMESNATHANU19RED STARTE
MICHAUTLUCASSENIORGAULOISWR
MONGOSSOKARLU19PENDRAGONSWR
NGANGWAROMUALDSENIORMETEORESDL
OUAZARCHEMS-EDDINEU19MONARQUES-
QUINTEROMATEOU19MOUSQUETAIRESWR
SACKOSAMBASENIORGAULOISLB/RB
SAINT-AIMEGEREMIESENIORMOUSQUETAIRES-
SAMBAYVANSENIORMOUSQUETAIRESRB
SENEMOUSTAPHASENIORTEMPLIERSQB
SFARTHOMASSENIORMONARQUESARBITRE

Coaching Flash 2017

coaches-flash-western-concept

Les entrainements ont repris depuis septembre et les différents coaching staffs pour la saison ont été finalisés, jouant largement sur la continuité et l’expérience des saisons passées.
Des changements sont tout de même à noter : L’arrivée à la tête de la D3 d’Emmanuel Charret (ex-Templiers) à la place de Mehdi Mahtalla qui rejoint l’Elite,  le retour de Patrick « Bouba » Cark et la signature de Brett Bartolone (jeune coach américain ex-Washington State) en Elite et la prise de fonction de Kevin Mwamba chez les féminines en lieu et place d’Olivier Sakouvogui.

coaching-flash-2017-coaches-par-section

 

HALLOWEEN BOWL 93

affiche_halloweenbowl93-web
Le Flash organise une journée Flag Football 5 contre 5 le dimanche 30 octobre de 10h00 à 18h00 sur le thème d’Halloween.

Cet événement est ouvert à tous les licenciés majeurs du Flash et des autres clubs de Seine-Saint-Denis.

Les rencontres se dérouleront sur le terrain d’honneur du stade Géo André où seront tracés 2 terrains Flag.

Arrivée des équipes à 09h30.
Début du tournoi à 10h15.

Pour y participer :

– Être licencié FFFA ou venir avec 2€ pour prendre une licence loisir sur place.

– Avoir une équipe de 7 à 10 joueurs (pas de règle de mixité, tout le monde peut jouer).

– Venir avec 2 jeux de maillots et vos flags.

– Être maquillé ambiance Halloween.

– Apporter gâteaux, bonbons, petits plats et autres boissons à partager de façon conviviale tout au long de cette journée.

N’oubliez pas la « Dead Line » pour vous inscrire fixée au 25 octobre,
en appelant le 01.48.37.02.90 ou par e-mail à administration@flashfootball.org

Le Flash aux USA (fin)

Fin du rêve éveillé…

Il faut bien que l’aventure prenne fin, un jour, en ce week-end de commémoration du 11 septembre aux Etats Unis, pour lequel tous les évènements publics, matchs de football compris, ont été l’occasion d’hommages rendus aux victimes et à toutes les forces de secours, d’intervention et de sécurité.

hymn-boise

Boise et l’Albertsons Stadium ont donc vécu cette minute de silence et cet hymne américain plein de ferveurs. Nous y étions, une fois encore aux premières loges sur la sideline de Washington State.
Mais pas les joueurs, maintenus selon la tradition NCAA dans les locker rooms pendant la cérémonie, sans doute pour ne pas perturber la profondeur du recueillement et ne pas ajouter trop d’excitation publique pendant l’hymne (ce qui est étonnant puisque les joueurs sont bien présents lors des finales de conférence, allez comprendre…)

Bref, tout ça pour dire que l’ambiance avait de quoi donner des frissons et que nos oreilles ont pris un choc de décibels à l’entrée des équipes. Et il faut bien avouer que les fans de Boise, la Blue Nation, ou l’Orange Nation, ou la Bronco Nation, ou la Potatoe Proud (la patate fière de l’Idaho) selon votre penchant vestimentaire et culinaire, ces inconditionnels supporters font un bruit d’enfer du début à la fin du match bien supérieur à ceux de Wazzu au Martin Stadium de Pullman une semaine plus tôt.

(Attention ! Saturation du son non-remasterisé…)


Cette vérité établie, reste que les deux équipes ne sont pas vraiment historiquement rivales (le dernier affrontement remontant à 2001). Mais une certaine proximité géographique ainsi que la propension de Boise à taper régulièrement des équipes de la PAC12, plus la défaite de Washington State en ouverture, confèrent à ce match une importance certaine.

ATTENTION ! Spoiler
Si vous ne connaissez pas le résultat et attendez un peu pour visionner le match en intégralité, diffusé par ESPN2 (il se murmure que des Flash déguisés en Cougars d’un soir ont même été vus subrepticement), ne regardez pas ce qui suit…


Dominer statistiquement n’est donc pas gagner. 5 incursions dans la red zone bronco sans scorer, un « pick 6 », un FG contré, 2 turnovers on downs, 40 yards total course : voilà comment on se retrouve avec une 2e défaite 28-31 quand on pensait sérieusement à un bowl majeur en présaison.
Mathématiquement, le Rose Bowl est toujours possible, puisque ne sont pris en compte que les matchs internes à la PAC 12. Mais objectivement, on voit mal Wazzu nous refaire le coup de l’an dernier, sa fiche de 9-4 et son bowl remporté face à Miami.

Car c’est un commencement d’état d’urgence à Washington State. Et lorsque coach Leach parle de « Jolly boys » (les gentils garçons) en conférence d’après match, ce n’est pas pour souligner l’esthétique et la bonne tenue de ses joueurs mais bien le manque d’agressivité et ce sens du combat qui leur fait encore défaut face à l’adversité.

En revanche, ceux qui n’ont pas de souci d’état d’esprit et le sens du sacrifice, ce sont bien les cohortes de fans « bon enfant » qui prennent position tout autour du stade. Et ce qui frappe toujours dans ces tailgate parties à la sauce NCAA, ce sont bien l’hétéroclisme et l’intergénération.

Or contrairement à Pullman, située au milieu de nulle part avec des champs à perte de vue, où la seule distraction est bien ce match du samedi soir (rappel: 30.000 habitants et  32.000 spectateurs !) la ville de Boise, avec ses 220.000 résidents, fait figure de mégapole du secteur. Certes, située au milieu de rien, dans le creux d’une vallée désertique, mais offrant toutefois un peu plus de distraction le samedi soir. Ils sont tout de même 36.000 à garnir l’enceinte de ce stade rendu fameux il y a trente ans tout juste en adoptant le premier synthétique bleu qui pique les yeux. Et comme les Broncos se font un malin plaisir à revêtir une tenue ton sur ton, on a depuis les tribunes l’impression de voir surgir un essaim de caméléons.

the-blue
Cette embrouille colorimétrique est moins flagrante lorsque que l’on est sur le terrain même, et les tenues totalement blanches de Wazzu ce soir là contrastaient assez bien pour ne pas servir d’excuse aux erreurs des Cougars, notamment sur l’interception remontée jusqu’au TD.

On ne s’étendra pas plus longuement sur le déroulé du match, sachant que ceux qui suivent assidument l’une ou l’autre équipe ont déjà vu la rencontre et que les autres, majoritaires, s’en contre-tape royalement. Question trônes, en revanche, on peut vous livrer ici une exclu : les sanisettes locales aux couleurs locales…

toilet-boise-vip

Pour finir sur une note moins vitale et beaucoup plus festive (quand on sait ce qu’ingurgite en moyenne une famille  américaine, cet aspect vespasien est tout de même à prendre au sérieux), le Flash et ses représentants comblés par cette opportunité de road trip footballistique de 3 semaines se font un plaisir de livrer quelques clichés des à-côtés de ce match pris au cours de cette journée intense en sensations et riche en souvenirs. L’occasion aussi de remercier l’ensemble du Staff de Washington State, coach Leach en tête, de nous avoir permis cette incursion in situ. En espérant que le Flash, poursuivant cette voie ouverte, puisse continuer régulièrement d’envoyer dans de si belles conditions ses cadres techniques en « shadow coaching » de l’autre côté de l’Atlantique…

 

 

Reprise générale

reprise-2016

Les terrains de Géo André retrouvent toutes les sections du Flash à partir du lundi 12 septembre, à l’exception des juniors qui ne commenceront leur saison 2016-2017 qu’à partir du mercredi 21.

Horaires selon les sections
ELITE : lundi, mardi, jeudi  19h30 – 22h30
D3 : lundi, mercredi  19h30 – 22h30
JUNIORS (U19) : mercredi, vendredi  19h30 – 22h30
CADETS (U16) : mercredi, vendredi  19h00 – 21h00
MINIMES (U14) : lundi 18h00 – 20h00 / mercredi 16h00 – 18h00
FLAGS jeunes : mercredi 14h00 – 15h30
FEMININES : lundi, mercredi 19h30 – 22h30
FLAGS (+17) : samedi 10h00 – 13h00

Renseignements administratifs et infos pratiques
Dans les locaux du Flash, Stade Géo André, 124 rue Anatole France, La Courneuve,
Par téléphone 01 48 37 02 90
Accueil du lundi au vendredi de 10h00 à 17h00