Le FLASH retrouve les joutes européennes

BIG6_1 (4)Le BIG6 et un grand challenge sportif attendent la section Elite du Flash cette saison.

Si la reconquête du Casque de Diamant sera la priorité de l’association, le bureau directeur et l’ensemble des adhérents ont également souhaité retrouver le piment et l’excitation procurés par les matchs internationaux auxquels le Flash prend part depuis bien longtemps.

A ce titre, Le Noir et Jaune vient donc d’accepter l’invitation faite par les organisateurs européens du BIG6 de participer à ce tournoi majeur où vont s’affronter 6 des meilleures formations d’Europe.

Cette invitation faite au club Courneuvien est bel et bien la reconnaissance par les dirigeants européens et les clubs parmi les plus prestigieux du vieux continent du talent de notre effectif affiché depuis des années, du respect sportif qu’ils portent au club tricolore le plus titré et de la confiance accordée à notre savoir-faire organisationnel démontré au fil des multiples campagnes internationales.BIG6_1 (8)

BIG6_1 (6)Qu’on se rassure, Le Flash a toujours voulu et continuera de respecter les règles de participation et la valeur accordée au titre national, et entend donc bien renouer avec le sacre hexagonal qui lui échappe depuis 2011. Et il lui semble évident qu’un championnat Européen représentatif et cohérent se doit toujours de mettre aux prises les champions et finalistes des différents championnats nationaux.
Absent de la finale Elite depuis 3 saisons, Le Noir et Jaune était donc logiquement absent de la scène européenne dans cette configuration réservée aux champions. D’autre part, les imbroglios constatés depuis quelques temps sur la scène internationale et le flou existant parfois sur l’organisation des différentes compétitions continentales ne poussaient guère le club à vouloir rejoindre sportivement une autre épreuve internationale aux contours mal définis. Mais cette absence des terrains n’enlevait rien aux démangeaisons sportives européennes et aux ambitions du club.

L’esprit combatif Courneuvien toujours présent conjugué à la somme des jeunes talents réunis au sein de l’effectif a ainsi continué à bouillonner au cœur de Géo André. L’idée de retrouver ces montées d’adrénaline si particulières apportées par les joutes européennes a vite refait son apparition, surtout lorsqu’on se souvient que Le Flash a cette dernière décennie secoué ou fait trembler nombre de places fortes et ravis des milliers de supporters, dans son antre habituel ou dans l’enceinte de Marville.

BIG6_1 (7)Or depuis la saison dernière, une nouvelle compétition, le BIG6, tournoi approuvé par la Fédération européenne, a vu le jour pour répondre aux attentes d’un certain nombre de clubs européens qui souhaitaient des rencontres de haut niveau en dehors de la compétition des champions nationaux. Soutenu l’an passé par les fédérations Allemande, Autrichienne et Suisse, et désormais autorisé aux clubs hexagonaux par notre FFFA, ce BIG6 se révèle ainsi être actuellement le meilleur niveau de compétition amateur possible, alignant en particulier les champions et finalistes allemands et autrichiens.BIG6_1 (1)

Historiquement, il a repris le trophée EUROBOWL comme récompense décernée au vainqueur de ce tournoi sur invitation, et le Berlin Adler a été le premier vainqueur de cette nouvelle formule qui voit s’affronter 6 équipes réparties en 2 poules, les deux meilleures formations, à l’issue d’une 1ère phase de 2 rencontres chacune, s’affrontant directement en finale pour le titre.

BIG6_1 (3)Dès l’origine les dirigeants du BIG6 avaient clairement indiqué que le tournoi affichait le désir d’accroitre progressivement le nombre de participants, à la condition que les clubs invités répondent à un cahier des charges précis et exigeant. Les Suisses des Calanda Broncos, présents l’an dernier, sont par exemple absents de la campagne 2015, alors que Le Flash a présenté toutes les garanties pour intégrer une poule fortement calibrée.

En effet, La Courneuve se retrouvera en avril et en mai en compagnie de 2 vieilles et redoutables connaissances européennes, les Tyrol Raiders d’Innsbruck et les New Yorker Lions de Brunswick. Ces deux armadas conjuguent tout simplement 8 finales et 5 titres Eurobowl ainsi que 20 finales nationales et 12 bagues de champions.

Autant dire que le Flash se positionne d’ores et déjà comme un poucet face à deux ogres et que ce tournoi qui verra les Courneuviens recevoir Innsbruck avant de se déplacer en Allemagne (avant une finale en cas de succès face au leader de la poule Berlin Adler, Schwäbisch Hall Unicorns et Vienna Vikings) permettra de situer Le Noir et Jaune sur la scène internationale et de constater les efforts et les implications nécessaires pour continuer à faire partie du Gotha européen.

Et ce d’autant que si le règlement du tournoi permet d’aligner des rosters comprenant jusqu’à 4 américains et pléthore de nationalités, La Courneuve se présentera en Elite comme en BIG6 avec le même effectif de 60 joueurs, QB français y compris.BIG6_1 (2)
Nul doute dans ces conditions que la formation à la française et la « courneuvian touch » devront une nouvelle fois faire merveille pour éviter au Flash une désillusion comme celle de 2009 qui avait vu les Autrichiens d’Innsbruck un cran au-dessus s’imposer à domicile en finale de l’Eurobowl alors que Le Noir et Jaune avait successivement fait tomber cette année-là Moscou, Berlin, Vienne et Graz.

Une épopée européenne qui reste encore des années plus tard dans toutes les mémoires des fans et de tous les amateurs de sensations footballistiques intenses, et que nous souhaitons tous revivre cette année, joueurs, fans, medias et l’ensemble des partenaires qui suivent et soutiennent l’association dans sa nouvelle quête d’excellence…

I. N

Lien vers l’annonce officielle du BIG6 ICI.