Un Flash en Big Ten dès 2015

Le 17 décembre 2014, c’était le jour ‘Mid year signing Day’ pour les aspirants joueurs/étudiants de football aux USA.

casier anthony purdueUn des nôtres était concerné : Anthony Mahoungou, membre de la première génération Minimes du Flash, promotion 2008…

Que de chemin parcouru en 6 années de pratique à La Courneuve : Champion de France Cadet, puis Junior avec le Flash, training camp à Boise State, équipe de France junior puis Sénior l’été dernier.
Avec le BAC puis le SAT en poche (Le SAT ou « Scholastic Assessment Test » est un test d’aptitude en anglais visant à mesurer votre capacité de compréhension et de logique, et donc un repère afin de permettre à toutes les universités américaines d’évaluer votre niveau global), Anthony s’envole en aout dernier pour la Californie pour intégrer le Junior College de Coalinga.

Il atteint en 4 mois un tel degré de performance sportive: 12 matchs/ 41passes pour 801 yards / 9 TD qu’il gagne la reconnaissance de sa ligue en intégrant l’équipe All Conference à son poste de WR.

Scolairement parlant, les résultats sont du même acabit: la moyenne (soit 2.5) qui donne le droit d’étudier dans une fac de D1 est dépassée.
Tous les voyants sont donc au vert pour la grande bascule vers le monde universitaire. Les scouts viennent se renseigner sur ce Frenchie « who knows football ».

Malgré des offres Georgia State, Stony Brook (1AA) et l’intérêt d’Eastern Michigan, Ohio, et Indiana, Anthony a dit oui à PURDUE.
La visite du Coordo offensif de Purdue, Coach Shoop à West Hills a su le convaincre.
Il intègrera dès janvier 2015 le campus de l’Indiana pour la préparation de la saison à venir.
Le corps des receveurs des Boiler Makers est jeune et une place de « X »lui tend les bras selon les reportings du GOLD and BLACK.
A lui de la saisir, son talent, son opiniâtreté, son morphotype (1.91m, 93 kgs), sa vitesse sur le terrain devraient nous permettre de le suivre, de notre canapé, sur les terrains de la BIG TEN dès septembre 2015.

Signature Anthony2 17122014
Retrouvez (ici) une interview d’Anthony, avant un article plus complet, qui sera réalisé prochainement.

JYC